Interview la Fistinière
François Mallet a ouvert la Fistinière avec sa soeur Nelly et son compagnon Juan Carlos en 2007.
La Fistinière est une maison d'hôte connue et reconnue en France et dans le monde.
Elle est plutôt unique en son genre puisqu'on y pratique le fist, que ce soit dedans ou dehors !
Interview de son patron, François Mallet !

Pourquoi un tel lieu ?
Ce lieu, nous l'avons rêvé, Juan et moi.
La Fistinière, c'est la concrétisation d'une très belle histoire d'amour et d'un parcours de vie qui, comme une évidence, nous a conduit à créer cette maison d'hôte.
J'ai eu envie de raconter cette belle histoire à travers un livre paru en 2015 : "La Fistinière sous ma bonne étoile".

À quels besoins répond-t-elle ?
La Fistinière répond aux besoins de mecs qui ont envie de se retrouver dans un lieu dédié spécialement à la pratique du fist, dans une ambiance conviviale et de rencontrer à coup sûr des personnes branchées fist elles aussi.
A l'inverse des sex clubs ou saunas, parfois pas très adaptés au niveau du confort et de l'hygiène.
En outre on y rencontre souvent des mecs qui s'enfuient à toutes jambes quand on leur parle de fist.

Pourriez-vous nous décrire la Fistinière : que propose-t-elle, comment est-elle organisée ?
La Fistinière, c'est d'abord une maison d'hôtes avec piscine. Elle possède tout le confort, le charme et la convivialité d'une maison de campagne.
Mais elle s'adresse à des mecs qui pratiquent le fist.
Ils ont tout loisir ici de rencontrer d'autres hommes venus pour partager de bons moments de cul et de camaraderie.
Nous proposons 5 chambres pour une capacité totale de 15 personnes.
Nous organisons des soirées fist dans une grande playroom aménagée, réservées uniquement à nos hôtes logeant sur place.
Nous avons un forfait incluant l'hébergement, les repas, les soirées et l’accès libre à toutes nos installations.

Comment a évolué la Fistinière depuis son ouverture en 2007 ?
Depuis 2007, la Fistinière est en constante progression, attirant chaque année de plus en plus de monde des 4 coins de la planète.
Sa réputation est grandissante dans le milieu Fist, mais aussi dans les médias et sur les réseaux sociaux. La spécificité d'un tel lieu intrigue, amuse, étonne, charme ou dégoute grand nombre de personnes qui ne sont pas du tout branchées fist mais qui connaissent la Fistinière.

Est-ce qu’il y a désormais d’autres lieux comme la Fistinière ou est-il toujours unique au monde ?
La Fistinière est à ce jour un concept toujours unique au monde.

Qui sont vos clients ?
La clientèle est constituée de plus de 50 % d'étrangers. Dans l'ordre de popularité : Allemands, Belges, Britanniques, Suisses, Néerlandais, Italiens, Espagnols, Americains, Canadiens, Australiens.
Viennent ensuite les visiteurs des pays d'Europe du Nord et de l'Est et quelques voyageurs d'Amérique du Sud, d'Asie et d'Afrique.

La Fistinière va changer de main au 31 décembre 2018. Qu'allez-vous faire ensuite ?
Il se trouve que des clients ont eu envie de reprendre la Fistinière alors qu'elle n'était pas en vente.
Finalement, après quelques négociations, nous avons décidé de passer la main.
Nous sommes très contents, après 12 ans passées ici, de pouvoir penser à prendre du temps juste pour nous, de nous reposer.
Et de savoir que notre "bébé" va continuer sa route avec de nouveaux propriétaires qui partagent notre philosophie.

Comment définiriez-vous le Fist ?
Le fist pour moi est la pratique la plus sensuelle, d'une part, et celle qui permet de procurer les orgasmes les plus forts et les plus longs, d'autre part.

Comment avez-vous découvert le Fist ?
J'ai pour ma part découvert le fist en même temps qu'une histoire d'amour.

Qu’est-ce qui vous plait dans le Fist ?
Ce qui me plait dans le fist, c'est l'intensité de ce rapport, tout comme la puissance de la jouissance que ça procure.
C'est aussi le rapport le plus intime qui soit. On caresse l'intérieur de son partenaire lorsque l'on est actif et on se donne entièrement à lui quand on est passif. C'est un rapport de confiance, et la façon la plus intense et la plus intime de partager du plaisir.

Avec qui pratiquez-vous le Fist ?
Je peux avoir de multiples partenaires à condition que ce soit une envie réciproque aussi bien en actif qu'en passif.

Plutôt Fist à la main, avec des accessoires, les deux ?
Pour ma part, j'aime le fist au sens littéral avec la main ou le poing. Je suis pas très branché sex toys que je n'apparente pas au fist. C'est une autre forme de jeux.

Si vous deviez choisir, vous donneriez le Fist ou vous le recevriez ?
Ce qui compte le plus c'est vraiment l'excitation du moment, l'attitude de mon partenaire.
Il n'y a pas de règles, c'est chaque fois différent suivant le feeling qui se dégage au gré des rencontres.
Il est important pour moi qu'il y ait un feeling, une excitation, du désir.
Soit j'ai envie de donner mon cul à un mec parce qu'il m'excite, mais je peux aussi être excité à l'idée de fouiller un mec.

La jouissance sans Fist une fois qu'on y a goûté, est-ce possible ?
Heureusement, je peux prendre aussi du plaisir dans un plan sans fist.
Le fist est la cerise sur le gâteau.
Je pense par contre que je ne pourrais jamais plus "abandonner" le fist.
J'en ai besoin pour une sexualité complètement épanouie, mais je ne cherche pas forcément à le pratiquer coûte que coûte.
Tout ça dépend du moment, des rencontres, et encore une fois de l'envie réciproque.
Et oui, je peux aussi prendre mon pied sans fist !

La pratique du Fist en France s’est-elle développée depuis 2007 ? Diriez-vous que la Fistinière a évangélisé les pratiquants ?
Je ne sais pas si le nombre de pratiquants a augmenté depuis la création de la Fistinière. Ce qui est sûr par contre, c'est que la Fistinière, avec sa réputation et sa médiatisation, a permis de faire un petit peu évoluer les mentalités. Je pense qu'aujourd'hui c'est une pratique moins méconnue, un peu moins tabou.

Vous pouvez retrouver le site de la Fistinière ici pour réserver vos vacances et vos weekends.
Le livre de François Mallet "La Fistinière : Sous ma bonne étoile" est publié aux éditions GRRR…ART. Vous pouvez l'acheter dans toutes les bonnes librairies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *