Il y a fréquemment des soirées fist organisées en France et dans toute l’Europe.
Reportez-vous à notre article ou se faire fister pour en obtenir une liste complète.

Se rendre à une soirée fist dans un sexclub ou dans un lieu privé, c’est la meilleure façon de se faire de nouveaux amis et de trouver l’amour en rencontrant de nouveaux fisteurs et fistés.
C’est bien plus efficace que de parcourir les sites de rencontre comme Recon ou Planet Romeo pendant des heures.
Au moins vous voyez et rencontrez les personnes, jouez avec elles et faites connaissance en profondeur.
Et vous savez rapidement si elles vous plaisent !

En outre, vous pratiquez le fist, ce qui est un vrai plaisir et cela vous force à sortir de votre zone de confort. Vous prenez confiance en vous, vous vous ouvrez, vous améliorez vos capacités à fister ou à être fisté et cela a un impact positif sur votre vie.

Enfin lors d’une soirée fist, vous avez de l’espace, contrairement aux partouzes ou aux soirées sexe habituelles ou deux mecs qui font l’amour attirent immédiatement d’autres participants.

Bien souvent c’est un peu du forcing alors que dans une soirée fist, un simple “non” poli ou un signe suffisent. Sans doute parce que les fisteurs se connaissent tous un peu entre eux, c’est un petit monde et une mauvaise réputation ne s’efface pas facilement.

Comment faire pour entrer à une soirée fist ?

L’entrée est payante : les frais couvrent la location du lieu, l’organisation, le matériel (location des slings, gants, graisse), le nettoyage et la sécurité.
Parfois aussi les boissons et la nourriture, selon les les soirées fist.

Rarement, la soirée fait l’objet d’un dresscode : vous devez être habillé d’une certaine façon (plutôt cuir, plutôt hard, plutôt latex ..). En général, c’est précisé sur le flyer ou sur le site de la soirée fist.
Dans le doute, prenez un jockstrap à minima ou assistez nu à la soirée. Portez une tenue sexy dans laquelle vous vous sentez confortable.
Vous pouvez même vous retrouvez avec des participants habillés en jeans et t-shirt !

Ne vous montez pas la tête : les participants ne sont pas nombreux (souvent une centaine maximum), on ne vous refusera pas l’entrée parce que vous portez des baskets. Je ne me suis jamais vu refuser l’entrée.

Il y a toujours un vestiaire de prévu, soit des casiers qui ferment, soit un lieu gardé (mettez vos affaires dans un grand sac en plastique, souvent un sac poubelle fourni) ou vous pouvez vous changer, enfiler votre tenue préférée pour le fist (chaps, jockstrap, etc ..) ce qui est plus pratique si vous sortez du travail.

Si les consommations et la nourriture sont payantes, prévoyez un peu de monnaie. Prenez quelques billets à glisser dans un bracelet de poignet en cuir avec fermeture éclair ou un porte-monnaie.

Dans tous les cas ne tentez pas les pickpockets, les vols existent aussi lors des soirées fist.
L’ambiance y est souvent sombre, les fisteurs concentrés, les fistés en extase et complètement ailleurs à cause du plaisir qu’ils prennent, les vols sont plus faciles.

Pour devancer le problème, dans certaines soirées, les organisateurs vous attribuent un numéro de compte (souvent le numéro de la clef de votre casier que l’on vous remet à l’entrée) et vous payez vos consommations à la sortie.

Quel est le matériel fourni dans une soirée fist ?

Il y a toujours plus de slings que d’habitude.
Si le lieu possède 3 slings, il en aura 10 ou 20 de plus selon le nombre de participants et la place.

Si ce n’est pas le cas, l’organisateur la joue petit bras ou alors c’est un coup marketing, en aucun cas une soirée fist.

Les gants, les capotes et le gel sont fournis.
Du moins en France, mais ce n’est pas le cas partout dans le monde, parfois les consommables sont en vente au bar.
Renseignez-vous avant de venir.
Quoiqu’il arrive, pour des raisons d’hygiène, il vaut mieux amener un pot neuf de lubrifiant pour le fist.

Pas besoin d’amener de sopalin, de papier toilette ou de papier hygiénique pour essuyer le fisteur, le fisté, le sling, il vous est fourni sur place.
Les poubelles ne sont jamais loin pour vous débarrasser des papiers salis.
En général le sol sous les slings est recouvert de vieux journaux pour recevoir le lubrifiant qui coule de ci de là.

Quand vous avez fini de jouer, remplacez les journaux salis par des neufs, ainsi les prochains joueurs ne glisseront pas.
Du nettoyant en spray pour le sling est à disposition. Utilisez le avant et après avoir joué.

Si vous fistez à mains nus, lavez-vous les mains et les bras avec de l’eau et du savon avant et après chaque fist pour éviter d’attraper une hépatite C. Et vérifiez bien que vous n’êtes pas blessés pour éviter toute IST et MST.

Pour le fisté, il vaut mieux faire un lavement anal avant de vous rendre à la soirée fist.
La plupart des lieux de fist sont équipés de douches et proposent des canules jetables, voir un kit complet inclus ou non dans le prix d’entrée.
Dans le doute renseignez-vous ou apportez votre canule de lavement anal si vous ne pouvez vous doucher avant. A minima apportez votre poire à lavement.

Comment se passe une soirée fist ?

Une soirée fist ressemble à une soirée classique.
Vous discutez tranquillement avec des mecs qui vous plaisent dans un bar, la conversation s’engage et d’un seul coup d’un seul, voilà que l’un d’entre eux vous propose un fist !
Incroyable, vous qui étiez venu la pour faire la causette.
Mais heureusement vous adorez vous aussi le fist, la vie est bien faite, non ?
C’est vraiment comme une soirée classique !

D’un commun accord, vous vous dirigez alors vers un sling en cuir disponible et vous commencez à jouer.
Il est possible qu’un autre participant veuille jouer avec vous mais comme précisé plus haut, un “Non” courtois ou un simple geste de dénégation suffit pour qu’il passe son chemin.
Vous jouez votre partenaire d’un soir et vous, prenez du plaisir, puis vous décidez de la suite de la soirée.

Quels sont les hommes qui fréquentent une soirée fist ?

Dans une soirée fist vous trouverez des hommes de tous les âges, toutes les origines et toutes les conditions sociales.
Mais en général vous trouverez surtout des hommes entre 35 et 55 ans.
Il y a bien sur des joueurs expérimentés comme des débutants.
Les centres d’intérêts sexuels vont de la sodomie et fist au SM en passant par le scat et l’uro : c’est très vaste.
La plupart des participants sont versatiles ou passifs, les actifs sont moins nombreux.
Il y a des participants locaux, des hommes de passage et, de plus en plus, des voyageurs qui ont fait le déplacement exprès et viennent d’un autre pays.

Je suis un débutant : est-ce que cela va bien se passer ?

Oui !
Il y a toujours des débutants à chaque soirée fist et toujours des hommes heureux de les initier, de jouer les professeurs et de leur montrer des trucs et astuces pour mieux fister, se faire fister et prendre du plaisir !
Personne ne va vous juger ou vous regarder d’un oeil noir.
Nul besoin de vous en faire ou d’avoir peur.

Dois-je réserver pour une soirée fist ?

Est-ce que comme au restaurant, il faut réserver pour une soirée fist ?
Je n’ai jamais rencontré cela en France, il n’y a jamais assez de monde pour que le club soit trop plein ou obligé de refuser des participants.
Par contre il existe des clubs, notamment dans les pays d’Europe du Nord, qui organisent des soirées fist et vous ne pouvez pas y entrer si vous n’y adhérez pas à l’entrée pour des raisons légales et d’assurance.
L’adhésion est évidemment temporaire, le temps de la soirée.
C’est la seule contrainte dont j’ai entendu parler.

En résumé, participer à une soirée fist dans un sexclub est très facile.

Les commentaires sont ouverts, racontez-nous votre première soirée fist et votre dernière expérience, partagez vos astuces avec la communauté !