Voici comment se déroule un fist anal par le menu. Ce guide du déroulement du fist ne traite pas du lavement.

Le lavement anal fera l’objet d’un article à lui tout seul, car il est capital.

Dans ce mode d’emploi du fist, nous commencerons par sélectionner les gants et le lubrifiant gel pour le fist, nous passerons en revue la préparation mentale puis nous verrons comment faire rentrer ses doigts puis son poing sans danger ni douleur dans l’anus pour mieux fister son partenaire.

Pour clôturer le jeu, comment retirer son poing après le fist.

La sélection du gel pour fist et des gants

En ce qui concerne le gel pour fist, il est obligatoire. Un anus ne se lubrifie pas tout seul.

Prenez un lubrifiant à base d’eau et de silicone : ils sont très glissants, adaptés au fist et compatibles avec le caoutchouc et les préservatifs.

Idéal pour fister avec des gants, parfait si vous souhaitez faire l’amour avec votre partenaire pendant ou après le fist.

Vous pouvez vous tourner vers la graisse à fist Mister B classic, qui existe aussi en version chauffante ou anesthésiante mais aussi vers un spécialiste du fist, le boy butter h2o en pot ou encore vers un produit détourné de son usage premier, le J Lube extra glissant qui est un produit pour l’obstétrique vétérinaire.

Pour les gants si vous voulez faire un fist profond, prenez des gants longs en latex pour le fist ce sera bien plus efficace et plus propre.

Pour un fist gay classique des gants courts à usage unique sont adaptés.

Mais que votre fist soit profond ou non, mettez des gants.

La préparation mentale pour le fist anal

Vous aurez du mal à vous faire fister les premières fois, notamment parce que votre cerveau fait un blocage mental. Votre cerveau a peur de la douleur provoquée par le fist et s’imagine que le fist est dangereux.

Et ceci des deux côtés, que ce soit du coté du fisteur ou du fisté.

Le fisteur se retrouve au plus profond de l’intimité d’une personne, il doit être concentré sur ses gestes.
Le fist entre mecs ce n’est pas facile.
En outre l’anus est une zone tabou, qui peut provoquer des répugnances.

Le fisté manque de confiance en lui et a peur de l’inconnu. Il laisse une personne le pénétrer en profondeur, il a peur que le fist lui fasse mal, que son anus ne se referme pas, de saigner s’il est blessé, des dangers du fist.

Il doit apprendre à se laisser faire et à donner son corps aux mains de son partenaire. Le fist anal s’apprend en pratiquant au fur et à mesure.

Il n’y a pas de danger si vous fistez progressivement, un peu plus à chaque fois et pas de douleur non plus.
Le fist ce n’est que du plaisir, suivez ce mode d’emploi du fist pour apprendre comment se déroule un fist anal.

Comment le fisté peut-il aider le fisteur pour le fist anal ?

Il peut pousser doucement, comme s’il allait à la selle, ceci facilite le passage de la main.

Il doit guider oralement le fisteur gay.

Il peut respirer profondément pour aider son corps à se détendre.

Enfin il doit visualiser la main qui entre en lui et l’associer au plaisir qu’il ressent.

Il doit surtout prendre une position confortable et la tenir ensuite sans bouger, pour éviter un accident de fist.

C’est l’une des raisons pour lesquelles il est très confortable de fister son partenaire allongé dans un sling : le corps est au repos, les pieds sont bloqués, c’est idéal.

Les mouvements du fisteur pour entrer sa main lors d’un fist anal

Les mouvements du fisteur pour dilater l’anus du fisté lors d’un fist entre hommes doivent être lents et progressifs.
Ne brusquez jamais l’anus, vous risquez d’abîmer les capillaires et de faire saigner le fisté, ce qui signerait la fin du jeu.

Commencez par un anulingus : c’est parfait pour aider le fisté à se détendre et faire monter son désir de sentir votre poing dans son cul ! Se faire fister requiert de la détente et de prendre son temps, étape par étape.

Enduisez vos gants de lubrifiant pour fist.
Commencez par caresser l’anus, du bout des doigts, palpez le, excitez le.

Une fois l’anus enduit de fist lubrifiant, faites y entrer une phalange, celle de l’index et caressez l’intérieur de l’anus.

Poussez progressivement, faites des allers et retours à l’intérieur pour provoquer la détente anale.

Serrez vos doigts (pouce exclus) et faites les entrer délicatement, phalange après phalange dans l’anus du fisté.
Commencez avec deux doigts, puis passez à trois et enfin à quatre.

Arrêtez vous après la troisième phalange et faites tourner votre main lentement pour dilater un peu plus l’anus.
Retirez vous, remettez un peu de gel à fist puis recommencez votre travail.

Repliez le pouce dans le même sens que les autres doigts et insérez votre main en entier.
C’est la bonne méthode pour fister un mec.
Laissez le fisté se relaxer, donnez lui le temps de s’adapter à vos mains.

Allez et venez délicatement, sans sortir votre main de son anus.
Tournez votre main dans un sens puis dans l’autre pour pousser à la dilatation.

Refermez alors votre poing et laissez quelques minutes supplémentaires au fisté pour s’y habituer.
Le plus dur est fait, vous allez jouer ensemble.

Il est possible que la main ne passe pas, voir que le fisté éprouve une douleur alors qu’il n’y a que 3 doigts à l’intérieur.

Souvent les causes sont à rechercher au niveau d’un blocage anatomique, avec un bassin trop étroit qui ne laisse pas passer le poing. Il n’y a rien à faire. Si vous voulez apprendre à fister, il faut aussi apprendre à abandonner le jeu quand le corps ne s’y prête pas.

Par contre si c’est un blocage psychologique, avec un refus et une contraction des muscles, vous pouvez essayer de jouer et de lever progressivement ce blocage après de nombreuses séances de fist.

Le temps pour la confiance de s’installer entre vous et le temps pour le fisté de s’abandonner au fisteur.

Les mouvements de la main du fisteur pour donner du plaisir lors d’un fist anal

Comment se déroule un fist anal pour donner du plaisir au fisté ?

Plusieurs mouvements de la main du fisteur pour donner du plaisir lors d’un fist gay sont possibles.
Souvenez vous qu’un fist se joue à deux et que les deux hommes doivent se respecter et avoir une immense confiance l’un en l’autre.

Le fisteur et le fisté sont débutants, il faut alors procéder à un fist débutant :
– imprimer un mouvement rotatif lent à sa main
– faire des va et vient en douceur pour mieux apprivoiser l’anus du fisté, l’initier au fist et lui donner du plaisir
– les va et vient peuvent être horizontaux ou verticaux selon l’anatomie et les zones érogènes du fisté débutant
– caresser et jouer avec la prostate du bout des doigts

Le couple fisteur / fisté est expérimenté :
– le coup de poing dans l’anus : il s’agit de marteler et de fister l’anus du fisté avec ses poings. C’est une pratique assez extrême qui réclame beaucoup d’expérience et de confiance
– il est aussi possible que le fisteur fiste le fisté et le sodomise en même temps. Il faut alors se mettre à quatre pattes
– la double sodomie, voir la triple ou la quadruple pour les fistés les plus expérimentés et à l’anatomie exceptionnelle. On fiste le fisté avec 2 ou 3 ou même 4 poings en même temps. Ca reste du domaine du quasi impossible.

Lors du déroulement de la séance de fist, il n’est pas rare que le fisté éprouve un plaisir exceptionnel, une extase qui le laisse pantelant, bien meilleure que toutes les sodomies qu’il a pu recevoir.

Les cris de plaisir du fisté peuvent se changer en hurlement, il peut en redemander mais aussi éjaculer sans forcément avoir d’érection.

C’est normal car votre poing stimule la prostate à chaque passage et la glande prostatique est une merveilleuse pourvoyeuse de plaisir.

L’homme fisté peut même expérimenter un orgasme prostatique sec, c’est à dire un orgasme sans éjaculer.

On fait une pause ?

Le fist est une pratique extrêmement fatigante qui requiert concentration et discipline.

Il est fréquent que le fisteur et le fisté fasse une pause durant le fist, pour se détendre, s’hydrater et mieux recommencer à jouer ensuite.

Comment sortir sa main après un fist anal

Comment se déroule un fist anal quand le fist est fini ?
Après avoir fisté un mec, il arrive un moment dans le déroulement du fist ou vous devrez ressortir votre main de son anus.

Il ne faut pas sortir sa main de ses fesses d’un coup mais plutôt y aller progressivement.
Si vous sortez en une fois, il y a de fortes chances que les muqueuses s’abîment et saignent.

Le mec fisté peut évidemment aider le fisteur en poussant avec les muscles de son anus, comme s’il allait aux toilettes, c’est à lui de diriger le mouvement, petit à petit.

Respirez profondément et décontractez-vous, le poing sera expulsé plus facilement et les muscles anaux se referment et se resserrent devant lui.

Le fisteur gay peut s’inspirer de l’action d’un piston, qui va et vient.
L’anus est très dilaté, sinon votre main ne serait pas aussi profond.

Commencez par pousser doucement votre main vers l’intérieur, comme si vous souhaitiez la faire entrer plus profondément, puis tirez la un peu plus fort vers l’extérieur en profitant de la poussée du gay fisté.

Recommencez le mouvement et progressivement millimètres par millimètres, vous sortirez votre poing de l’anus de l’homme fisté.

C’est une bonne méthode pour sortir sa main lors d’un fist anal en respectant le fisté et en lui donnant du plaisir.

Si vous voulez discuter de comment se déroule un fist anal, si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à échanger avec la communauté grâce aux commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.